[CHRONIQUE] J’apprends le yoga – André Van Lysabeth

Classé dans : Chronique, Yoga | 0

“En yoga, la lenteur est le secret des progrès rapides ! D’ici peu vous réaliserez facilement des asanas qui paraissaient hors de votre portée au début ! L’unique condition est de respecter la technique correcte.
Imprégnez-vous aussi de l’idée que l’efficacité d’une asana ne dépend pas seulement de la technique mais aussi de la concentration mentale qui l’accompagne.”

Acheter le livre en ligne

Nombre de pages : 340
Date de 1ère publication : 1968
4ème de couverture :

“Découvrir le yoga pour agir en profondeur sur la santé et le mental.

Mal de dos, stress, nervosité ? Pratiquez le yoga ! 
A la fois maîtrise et abandon, le yoga a une influence bénéfique sur le quotidien.

Ce livre précis et approfondi vous en apprendra les bases, des techniques de respiration aux secrets de la souplesse. Grâce à des explications claires et à de nombreuses photos de postures, vous découvrirez les bienfaits de vraies séances dont l’ordre et la durée sont détaillés.

 

En vous débarassant de ces maux du monde moderne, le yoga vous aidera à retrouver le calme, la sérénité, la joie et le dynamisme !”


Chronique 

Un livre parfait qui vous aidera à mieux comprendre le yoga, ses bénéfices et contre-indications.

Par contre, si vous préférez expérimentez le yoga avec votre corps avant tout, et que la théorie vous semble barbante et ennuyeuse, je vous ne le recommande pas.

A titre d’exemple, SARVAGASANA (La Chandelle) est décrite sur 25 pages. C’est passionnant, pour qui a l’enthousiasme d’en savoir plus sur les détails de la postures, ses répercussions corporelles et émotionnelles, etc.

 

J’apprends le yoga reste tout de même un livre de référence pour quiconque souhaite connaître les bases.

La préface très complète, permet de bien comprendre l’objectif et la qualité du livre. En plus de détailler finement 10 postures, André Van Lysebeth décrit dans les 100 premières pages quelques clés permettant une meilleure compréhension de l’ART DU YOGA :

  • L’esprit du Hatha Yoga
  • La respiration, source de vie
  • Une des techniques de purification : le dhauti de la langue
  • Le chant universel : OM
  • L’importance et les bénéfices de la relaxation (OBLIGATOIRE après chaque séance pour profiter pleinement des bénéfices des asanas !)
  • La prise de conscience
  • Les asanas (tout un chapitre TRES complet pour bien les comprendre, mieux les appréhender… Une mine d’infos !)

 

 

 

Quelques conseils-extraits

“La mode n’est plus aux corsets de 1900, mais plus d’un accessoire vestimentaire empêche encore de respirer normalement. Vos ceintures, Messieurs ! Vos gaines et soutien-gorge, Mesdames ! Choisissez-les très extensibles pour ne pas entraver la respiration.”

 

“Quel est le mécanisme physiologique à la base de cette sensation* ?
*(dans l’état de relaxation en SAVASANA)

Le voici : pendant la 1ère partie de l’exercice où vous décontractez les muscles, les nerfs moteurs cessent d’envoyer des ordres, ils sont déconnectés. Aussitôt, les cellules nerveuses motrices en profitent pour se reposer, bientôt imitées par les cellules des nerfs sensoriels […], ce qui amène cette sensation étrange et délicieuse de perdre peu à peu conscience et contact du corps. Après un certain temps, on a l’impression de flotter hors de son corps, ce qui peut déconcerter les personnes non averties et caractérise une relaxation intégrale qui, avec de l’entrainement, se produit de plus en plus vite, gagne en profondeur. Si vous n’atteignez pas d’emblée cet état, ne vous étonnez pas, ne perdez pas courage, c’est tout à fait normal. Continuez ! Continuez toujours !”

“S’exercer au relax éclair : en se couchant sur le dos, en laissant tous les muscles du corps se transformer le plus vite possible en une pâte molle et en devenant pareil à un pantin dont on aurait coupé les ficelles. Ce relax éclair est d’ailleurs pratiqué par les yogis entre les asanas et ne prend que quelques secondes : le temps de faire une ou deux respirations complètes !”

 

“Voici ce que dit Kerneiz à propos de la colonne vertébrale, pour la posture ARDHA MATSYENDRASANA : « L’objet principal de cette asana est d’éviter la sacralisation de la 5ème lombaire, c’est-à-dire d’éviter sa soudure avec le sacrum, ou d’y remédier lorsqu’elle commence à s’installer. Cette immobilisation est si fréquente que ceux qui en sont atteints la considèrent généralement comme toute normal et la laisse se développer, sans même y prendre garde, jusqu’à ce qu’elle prenne l’acuité d’une infirmité, caractéristique de la vieillesse. Il est rare, de nos jours, de conserver une faculté de marché normale passé 50 ans, faute d’avoir entretenu la souplesse lombaire. L’hyper-contraction qui résulte de ces ankyloses gagne insidieusement le domaine psychique et détermine cette humeur chagrine et grincheuse qui est une des caractéristiques des vieillards. »”

 

Selon Andra Van Lysebeth, c’est l’ensemble des habitudes alimentaires qu’il faut réviser. Voici nos principales erreurs.

Nous ingurgitons :

  • Trop vite
  • Trop chaud ou trop froid
  • En trop grande quantité
  • Des aliments dénaturés
  • Une nourriture trop riche et carencée à la fois
Acheter le livre en ligne

 

Conclusion 

Beaucoup d’infos bonnes à savoir, mais rien n’empêche toutefois de pratiquer sans connaître les bénéfices des postures.

Si l’on en reste à la pratique pure ; alors peu de choses à retenir. L’important étant :

  • La lenteur du mouvement permet la PRECISION du mouvement
  • La technique correcte: L’ALIGNEMENT juste
  • La CONCENTRATION mentale, toute aussi importante que le mouvement. Car là où va la pensée, va l’énergie !

 

 

Une petite citation pour bien terminer 🙂

 

« Un yoga qui fait mal est un yoga mal fait. »

 

 

Et vous, avez-vous pris 5 minutes aujourd’hui pour respirer consciemment ? 🙂

Namasté,

Suivre Isis:

« Être soi-même, dans un monde qui tente sans cesse de faire de nous autre chose, est le plus grand exploit qui soit. » – Ralph Waldo Emerson

Laissez un commentaire

Inscrivez moi à la newsletter mensuelle !