[CHRONIQUE] Socrate Jesus Bouddha – Frédéric Lenoir

Classé dans : Chronique, Philosophie, Spiritualité | 0

“L’Homme a besoin d’entrer dans une autre logique que celle de l’ « avoir » pour être satisfait et devenir pleinement humain : celle de l’ « être ». Il doit apprendre à se connaître et à se maîtriser, à appréhender le monde qui l’entoure et à le respecter. Il doit découvrir comment aimer, comment vivre avec les autres, gérer ses frustrations, acquérir la sérénité, surmonter les souffrances inévitables de la vie, mais aussi se préparer à mourir les yeux ouverts. Car si l’existence est un fait, vivre est un art.”

La vie est courte, mais le chemin de la sagesse est long !

“Trois pensées qui se font écho les unes aux autres sur des points essentiels, à commencer par leur constant soucis de parler à tout être humain, doué de cœur et de raison, qui s’interroge sur l’énigme et le sens de l’existence.”

 

Acheter le livre en ligne

Nombre de pages : 291
Date de 1ère publication : 2009
4ème de couverture :

“La crise actuelle n’est pas simplement économique et financière, elle est aussi philosophique et spirituelle.

Contre une vision purement matérialiste de l’homme et du monde, Socrate, Jésus et Bouddha sont trois maîtres de vie. Une vie qu’ils n’enferment jamais dans une conception étroite et dogmatique. Leur parole a traversé les siècles sans prendre une ride, et, par-delà leurs divergences, ils s’accordent sur l’essentiel : l’existence humaine est précieuse et chacun, d’où qu’il vienne, est appelé à chercher la vérité, à se connaître dans sa profondeur, à devenir libre, à vivre en paix avec lui-même et avec les autres. 

Un message humaniste, qui répond sans détour à la question essentielle du sens de la vie.”


 

Chronique

Chaque Sage est décrit de manière détaillée à travers sa philosophie, sa manière d’être, de vivre et d’enseigner. A travers ce parallèle, on pioche un peu dans ces 3 sagesses pour y trouver la sienne. En tout cas, pour ma part, c’est ce que j’ai fais et je me suis retrouvé dans un peu des trois.

Un livre qui permet d’en apprendre beaucoup et surtout de voir ce qui rentre le plus en résonance avec soi.

Il y a cependant une petite partie d’histoire au début ne m’a pas captivé. Mais à partir des points de ressemblances / dissonances, j’ai beaucoup plus accroché !

 

 

Sommaire 

PREMIÈRE PARTIE : QUI SONT-ILS ?

  1. Comment les connaît-on ?
  2. Origine sociale et enfance
  3. Sexualité & famille
  4. Naissance d’une vocation
  5. Personnalité
  6. Une vie en mouvement
  7. L’art d’enseigner
  8. L’art de mourir
  9. Ce qu’ils disent d’eux-mêmes
  10. Ce que dit la tradition plus tardive

 

De grands débats peuvent être ouverts sur ces sujets, car tenant à l’Histoire, il peut y avoir du vrai, du faux, de l’incertain & de l’inconnu. Dur à déterminer la vérité dans le tout. Mais F. Lenoir fait la part des choses, de manière assez clair d’ailleurs. Et donne même son point de vue de manière arrêtée. J’ai aimé ici de découvrir aussi le point de vue de l’auteur. Une belle façon pour le coup de découvrir l’auteur en tant que personne.

 

“Chacun pourtant avait sa manière propre de discourir et d’enseigner : Socrate à travers le questionnement et l’ironie, Bouddha, par l’autorité de ses sermons et son regard acéré sur le monde, Jésus par la force mêlée de douceur de ses enseignements et de ses gestes. Et tous trois ont traversé les siècles en raison de ce parfum d’authenticité et de cette exigence de vérité qui se dégagent de leur vie et de leurs paroles.”

 

 

DEUXIÈME PARTIE : Que nous disent-ils ?

  1. Tu es immortel
  2. Recherche la vérité
  3. Va vers toi-même et deviens libre
  4. Sois juste
  5. Apprends à aimer

 

Sur l’idée de l’immortalité, il y a un film qui offre un débat sympa, c’est Man from Earth (2007). Ne vous attendez pas à un film d’action, mais plutôt un concept utopique et farfelu. Mais il m’a toutefois interpellé et marqué. Si vous le regardez un jour, je serais curieuse d’avoir votre avis 😉

Sinon en soi, cette 2ème partie m’a beaucoup plu et inspiré !

 

 

“Tel est l’art socratique de la maïeutique, du grec maieutikè, littéralement « art de faire accoucher ».”

Socrate utilise l’art de la Maïeutique avec toute personne rencontrée sur son chemin : un principe qui permet d’abord de se libérer, mais aussi d’être véritablement heureux. Un concept reprit par Thierry Tournebise, que je vous ai précédemment présenté dans la chronique « L’écoute thérapeutique », à lire ici.

 

 

 

“Aussi précieuse soit-elle, la liberté politique ne sert à rien si elle ne permet pas à chacun, par ce cheminement personnel, de sortir de l’esclavage le plus profond qu’il soit : pour Socrate, l’ignorance ; pour Jésus, le pêché ; pour Bouddha, le désir-attachement.”

 

Acheter le livre en ligne

Conclusion

J’ai beaucoup apprécié et appris grâce à ce livre.

Petit bémol, les 2/3 du livre sont consacrés à ‘Qui sont-ils ?’ et le dernier 1/3 est consacré à des parallèles entre leurs enseignements. J’aurais préféré l’inverse, avec un détail plus poussé sur une comparaison de leurs enseignements.

Mais au final, ce sont des sages qui ont transmis à travers leur manière d’être et leurs échanges au quotidien. De ce fait, je comprends l’idée de mettre avant tout l’emphase sur leur vie, leur cheminement, leur façon de vivre et de transmettre, etc. 🙂

 

“C’est la raison pour laquelle je les définis avant tout comme des « maîtres de vie ». Ils nous éduquent et nous aident à vivre. Ils ne nous proposent pas un bonheur « clés en main », mais aboutissement d’un véritable travail sur soi. Ce sont des guides exigeants, des accoucheurs bienveillants, d’éternels éveilleurs.”

 

Pour plus d’articles de ce type, faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous !

Suivre Isis:

Comme un lotus dans son étang, je baigne dans le Yoga pour y puiser mon épanouissement et mon inspiration au quotidien ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez moi à la newsletter mensuelle !