[CHRONIQUE] La Bhagavad Gita

Classé dans : Chronique, Yoga | 0

“C’est par l’attachement à l’acte que les ignorants agissent. Le sage doit agir tout pareillement, mais sans attachement, ne visant que l’intégrité de l’univers.”

Ceux qui, s’appuyant sur moi travaillent à se libérer de la vieillesse et de la mort, ceux-là connaissent le Brahman, le domaine entier du Soi, la totalité de l’agir.”

“Celui dont le bonheur, la joie, la lumière, résident en lui-même et non plus en des choses extérieures, cet ascète accède à l’apaisement en Brahman.”

“Le coeur libre d’attachements extérieurs, ce qui est son vrai bonheur, il le trouve en son intérieur. L’âme unifiée dans l’union au Brahman, il jouit d’un bonheur impérissable.”

 

Acheter le livre en ligne

 

Nombre de pages : 716
Date de 1ère publication : écrit entre le Ve et le IIe siècle av. J.-C.
4ème de couverture :

“Le message des Écritures est éternel, car si le monde change, les problèmes des hommes restent les mêmes. Et c’est l’art du commentaire qui rend ce message accessible et vivant. En Inde, trois critères font l’autorité d’un commentaire : la maîtrise du sanskrit, une connaissance profonde de la pensée philosophique et une expérience intérieure de la Vérité. Seul ce niveau de commentaire donne accès au texte avec la justesse et la profondeur requises.

La Bhadavad Gîtâ est un texte qui parle à notre temps. Ce dialogue entre le Seigneur Krishna et Arjuna répond aux questions essentielles : “Comment vivre et afir dans ce monde ? Comment gérer harmonieusement émotions, désirs, pensées ? Quel est le but de l’existence ? Qui suis-je en réalité ?”

Ce texte délivre la vision sublime des Upanishads, mais décrit aussi concrètement le mode de vie et les méthodes menant à l’accomplissement. Le commentaire de Swami Chinmayananda est situé dans le droit fil de la pensée du grand philosophe Adi Shankara, le maître de la Non dualité (Advaita Vedânta).”

 


Chronique

Avez-vous déjà entendu parler du Karma yoga ?
Savez-vous comment il peut être mit en pratique et dans quel but ?

La découverte du livre Bhagavad Gita m’y a aidé. Ce livre très complet est une source d’inspiration quotidienne, qu’il est bon de garder sur sa table de chevet !

A feuilleter spontanément, comme le livre des Yogas-Sutras (Chronique ici).

 

Résumé du livre

Ecrit en sanskrit il y a 2500 ans, ce texte présente une vision intemporelle.

Divisé en 18 chapitres, et 700 vers ce texte apporte connaissance et compréhension du Karma Yoga.

Il peut être lu indépendamment, mais il fait partie d’une épopée plus vaste encore : Mahabrahat (le poème épique le plus long du monde).

Ce livre relate un dialogue entre le Dieu Krishna et Arjuna, le fils du roi Pandu. Arjuna part en guerre, avec Krishna comme conseiller personnel et ami.

Les 2 armées s’opposant se nomment Pandovas et Kouravas. Les deux font partie de la même famille, avec Bhishma à la tête.

 

Arjuna est déchiré par le dilemme suivant :

Doit-il se battre contre sa propre famille ?

 

Tout au long des 18 chapitres, Krishna sera là pour guider Arjuna, le Grand Guerrier, dans l’accomplissement de sa mission. Il l’aide à trouver la force intérieure et le courage de se battre.

A première vue, la Bhagavad Gita semble être un livre portant sur la violence et la guerre. Mais la Réalisation de Soi (et sa signification) est le fil conducteur de ce livre philosophique.

Le combat n’est en réalité qu’une mise en scène pour explorer le thème principal. Le message profond de Bhagavad Gita est basé sur Anasakti (l’action désintéressée), et pour cela Ahimsa (la non-violence) doit impérativement être pratiqué.

Le chapitre 2 développe sur le sujet de la Véritable Sagesse. Le chapitre 3 décrit comme l’atteindre. Le thème principal repose dans ces deux chapitres, bien qu’il y ait une leçon à tirer dans chaque chapitre…

 

Ce que j’en pense

Le rôle du Karma est très important en yoga, il permet de nous mettre en action. En action pour la bonne cause et selon nos valeurs. Afin de toujours rester en alignement avec notre Soi Profond.

Si l’on en croit la sagesse Bouddhiste, notre âme vit dans ce corps physique, mais elle survit aussi sans ce dernier. Si nous nous incarnons donc dans un corps physique, c’est pour être dans l’action. Nous sommes tous ici pour crée, faire quelque chose dans le but d’aider autrui.

Mais la sagesse indienne précise qu’il ne faut pas se lancer dans n’importe quelle action. Il faut être dans l’ACTION JUSTE.

La connaissance (Jnana Yoga) est la lumière, c’est elle qui nous aide à mieux voir et mieux comprendre les choses de la vie.

Ainsi Arjuna était au début dans l’ignorance, ne sachant pas ce qu’il faisait là, ne comprenant pas pourquoi il DEVAIT ETRE LA et AGIR. Ainsi l’éveil de notre conscience passe par l’apprentissage : Le côté pratique en expérimentant par soi-même & le côté théorique en puissant la connaissance dans les livres.

 

Acheter le livre en ligne

 

 

Conclusion

Pour nous, humains, ce dialogue peut être perçu comme un combat quotidien entre nos Dieux et nos Démons. Le Dieu Krishna, vu comme notre Soi Profond, est toujours présent dans notre cœur et nous guide.

Et, comme Arjuna demandant conseil à Krishna, nous puisons dans la contemplation de ces écrits pour trouver des réponses à nos questionnements ou problèmes du moment.

Gandhi lui-même s’appuyait de ce livre pour trouver l’inspiration et la foi. Lorsque j’ai appris cela, j’ai eu encore plus envie de lire ce livre !

 

 

Pour plus d’articles de ce type, faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous !

Suivre Isis:

Comme un lotus dans son étang, je baigne dans le Yoga pour y puiser mon épanouissement et mon inspiration au quotidien ♥

Laissez un commentaire

Inscrivez moi à la newsletter mensuelle !