[CHRONIQUE] L’art de la Méditation – Matthieu Ricard

posted in: Chronique, Spiritualité | 0

“Le bonheur ne nous est pas donné ni le malheur imposé. Nous sommes à chaque instant à la croisée de chemins et il nous appartient de choisir la direction à prendre.” – Matthieu Ricard
 
“Nous ne pouvons pas choisir ce que nous sommes, mais nous pouvons souhaiter nous améliorer.”  – Matthieu Ricard 

Acheter le livre en ligne


Nombre de pages : 135
Date de 1ère publication : 2008

4ème de couverture :
“L’art de méditer est une pratique que les plus grands sages poursuivent tout au long de leur vie. Matthieu Ricard vous ouvre le chemin et vous guide pas à pas sur la voie d’une expérience universelle fondée sur l’amour altruiste, la compassion et les bienfaits de la méditation.”


Chronique

 

L’art de la Méditation ! Quel beau titre. Mais fondamentalement, qu’est-ce que la méditation ?

Etre assis, en lotus, le dos bien droit et les mains reposant sur les genoux ?! D’accord, mais après ? Il est tellement difficile de calmer notre esprit qui ne cesse de vagabonder d’une pensée à une autre…

 

Voici la définition concise de l’auteur :

“Il s’agit principalement de se familiariser avec une vision claire et juste des choses, et de cultiver des qualités que nous possédons tous en nous mais qui demeurent à l’état latent aussi longtemps que nous ne faisons pas l’effort de les développer.”

 

Et une plus détaillée :

“Pour reconnaître la nature véritable de l’esprit, il faut par conséquent ôter les voiles engendrés par les automatismes de pensée. Comment s’y prend-on ? Supposons que nous ayons fait tomber une clef au fond d’un étang. Si nous prenons un bâton et remuons la vase, nous rendrons l’eau complètement opaque et nos n’aurons aucune chance de retrouver la clef. Nous devons d’abord laisser l’eau se décanter jusqu’à ce qu’elle devienne limpide, après quoi il sera plus facile de discerner la clef et de la repêcher. De même, il faut commencer par laisser l’esprit devenir clair, clame et attentif. Ensuite, il sera possible d’utiliser ces nouvelles qualités pour en cultiver d’autres.”

 

Au delà de pourquoi et sur quoi méditer, ce livre explore tout du long les différentes techniques de méditation. Avec pour chacune d’elles une sous partie “Méditation” (description de l’exercice) et “Source d’inspiration” (citation).

Avec l’aide de différentes sujets et méthodes de méditation, Matthieu Ricard nous aide à trouver la ou lesquelles peuvent être plus adaptées :

  • Tourner son esprit vers la méditation avec :
    • La valeur de la vie humaine
    • La nature éphémère de toute chose
    • La distinction entre les actes bénéfiques et les actes nuisibles
    • L’insatisfaction inhérente à un grand nombre de situations de notre existence
  • Méditer sur
    • La pleine conscience
    • Le calme intérieur
    • La concentration sur un objet
    • La concentration sans objet
    • La progression du calme intérieur
    • L’amour altruiste
    • Un sublime échange
    • Apaiser la douleur physique
    • La vision pénétrante

Et surtout des conseils :

  • Quelques recommandations
  • Surmonter les obstacles
  • Dédier les fruits de nos efforts
  • Unir méditation & vie quotidienne

 

J’ai lu ce livre en deux fois, mais il est bon, même après l’avoir lu, de le garder sur sa table de chevet pour pouvoir y revenir. Personnellement, j’ai commencé avec la Pleine Conscience, un exercice qui se pratique tout au long de la journée, dans vos tâches quotidiennes.

“La pleine conscience ne dépend pas de ce que l’on fait, mais de la manière dont on le fait, à savoir avec une présence d’esprit claire et paisible.”

 

D’ailleurs à ce propos, le livre de Thich Nhât Hanh : Le miracle de la pleine conscience, m’a aussi beaucoup aidé (chronique ici)

Après la pleine conscience, j’ai testé la méditation assise, avec la technique qui me parlait le plus : la respiration (avec 6 variantes proposées).

 

Bien sûr, il m’est souvent arrivé d’avoir envie de baisser les bras en me disant “Franchement, qu’est ce que je fait là ?”. Alors ce passage du livre me revenait en tête :

“L’assiduité ne doit pas dépendre de l’humeur du moment. Que notre séance de méditation soit plaisante ou ennuyeuse, facile ou difficile, l’important est de persévérer. Si nous nous ennuyons, ce n’est pas à cause de la méditation mais de notre manque d’entraînement. C’est d’ailleurs lorsqu’on ne se sent pas très enclin à méditer que la pratique est généralement la plus profitable, car elle s’attaque directement à ce qui, en nous, fait obstacle au progrès spirituel.”

 

Un élément que j’ai beaucoup aimé, ce sont les exemples ! Il y en a pas mal, tout au long du livre, et en plus de bien illustrer, ils sont très beaux !

Par exemple dans les Recommandations Générales, il compare la pratique quotidienne de la méditation comme des soins que l’on apporte à une plante.

“Pour qu’une plante pousse bien, il faut l’arroser un peu chaque jour. Si l’on se contente de verser sur elle un grand seau d’eau une fois par mois, elle mourra probablement de sécheresse entre 2 arrosages. Il en va de même pour la méditation.”
 
Acheter le livre en ligne

 

Les +

– Des exercices de méditation en fin de chaque partie.

– Des exemples pour illustrer tout ce qui nous est impalpable et invisible dans notre esprit.

– Des sources d’inspiration, un peu comme des citations, pour mieux s’entraîner aux exercices de méditation.

– Vous achetez un livre caritatif, dont TOUS les bénéfices sont reversés à l’association Karuna-Shechen. Des projets humanitaires pour la région de l’Himalaya.

 

Les –

– Une présentation des parties pas très claire et mal mise en avant, mais ce n’est pas dérangeant car on peut lire chaque partie (ou sous-partie) de manière indépendante.

– Des répétitions. M. Ricard réexplique souvent des notions déjà vues. Mais reformulées pour l’adapter à un contexte légèrement différent.

 

 

Conclusion

Comme pour tout, il n’y a pas de résultats flagrants en quelques semaines… Il faut laisser le temps au temps.

Et pour me souvenir de lier la méditation au quotidien, j’aime pratiquer la pleine conscience, car elle aide a l’enracinement 🙂
Après des mois d’efforts, je confirme que la méthode de l’instant présent peut être très efficace. Surtout si vous avez du mal avec la méditation, la Pleine Conscience est alors une solution très abordable & facile.

Enfin, la méditation étant quelque chose de complexe (sans être compliquée). Pourquoi ne pas commencer avec de l’aide ? Il y a des centres Bouddhistes qui proposent des cours de méditation, moyennant une participation plus que correcte (Apprendre à méditer 5€, méditation guidée 3€. Et ceci est une participation SOUHAITEE. Il est bien précisé en bas des tarifs : “Personne n’est refusé par manque d’argent”).

Sinon, pour ceux qui n’ont pas le temps ou l’envie de bouger, rendez-vous sur TechniqueDeMeditation.com et abonnez-vous à leur newsletter. Là vous aurez matière à travailler sur votre méditation avec du contenu pour pratiquer : des articles et astuces, des méditations guidées, etc.

Maintenant, à vous de jouer !

 

A bientôt !

Pour plus d’articles de ce type, faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Follow Isis:

Comme un lotus dans son étang, je baigne dans le Yoga pour y puiser mon épanouissement et mon inspiration au quotidien ♥

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Inscrivez moi à la newsletter mensuelle !