Les 4 accords Toltèques – Don Miguel Ruiz

Les 4 accords Toltèques – Don Miguel Ruiz

« Agir, c’est vivre pleinement. L’inaction est notre manière de nier la vie. Alors prenez le risque de sortir de votre coquille et exprimez votre rêve. »

 

« Il était une fois un homme qui voulait transcender sa souffrance. Il se rendit à un temple bouddhiste pour trouver un Maître qui puisse l’aider. Quand il trouva le Maître, il lui demanda :
– Maître, si je médite 4h par jour, combien de temps me faudra-t-il pour atteindre la transcendance ?

Le Maître le regarde et lui dit :
– Si tu médites 4h par jour, peut-être parviendras-tu à  transcender ton existence dans 10 ans.

Convaincu qu’il pouvait faire mieux que cela, l’homme lui demanda :
– Oh Maître, et si je méditais 8h par jour, combien de temps cela me prendrait-il ?

Le Maître le regarde et lui répondit :
– Si tu médites 8h par jour, il te faudra probablement 20 ans. 
– Mais pourquoi cela me prendrait-il plus de temps si je médite plus ? interrogea l’homme.

Le Maître lui répondit :
– Tu n’es pas là pour sacrifier ta joie ni ta vie. Tu es là pour vivre, pour être heureux et pour aimer. Si tu fais de ton mieux en méditant 2h, mais que tu y consacres 8h à la place, tu ne feras que te fatiguer, tu passeras à côté de ton objectif et tu n’apprécieras pas ton existence. Fais de ton mieux, et peut-être apprendras-tu que, peu importe la durée de ta méditation, tu peux vivre, aimer et être heureux. »

 

Acheter le livre en ligne

 

Nombre de pages : 119
Date de 1ère publication : 1999
4ème de couverture :

La voie de la liberté personnelle

« Casteneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif – le « rêve de la planète », base sur la peur – afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques.
Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun. »


Chronique 

 

La tradition des Toltèques (originaire d’Amérique du Sud) repose sur 4 principes de vie très simple. Ces concepts, bien que simple de prime abord, peuvent ne pas sembler être « révolutionnaires ». Pourtant selon l’utilisation que vous en ferez, ils peuvent être libérateurs & porteurs d’un nouveau souffle dans votre perception du monde. 

 

Tourné d’une autre manière, Paulo Coelho dans L’Alchimiste (chronique à venir !), parle de notre Légende Personnelle, celle que chaque individu est destiné à vivre. Ici nous parlerons de Rêve PersonnelMais les 2 symbolisent le but de tout homme sur Terre : vivre sa mission de vie, ce pour quoi nous sommes destinés 🙂




Introduction

 

Explication des concepts suivants : le « Miroir de fumée », le « Processus de domestication » et enfin du « Rêve de la Planète » (actuellement allant à l’encontre du Rêve Personnel, mais à mon sens rien n’est joué et tout reste à faire).

Ils se résument en moins de 20 pages. N’hésitez pas à feuilleter cette introduction en librairie, j’espère qu’elle vous donnera envie d’aller plus loin. Vous y découvrirais aussi la définition du Juge, de la Victime, du Livre de la Loi, et celle de la Peur.

 

Accord 1 – Que votre parole soit impeccable

 

Le plus important, et à mes yeux, le plus difficile à honorer.

 

  • Impeccable provient du latin et signifie « Sans Pêché ». Selon l’auteur, un pêché est donc quelque chose que vous commettez contre vous-même. Tout ce que vous pouvez sentir, croire, ou faire CONTRE VOUS MÊME !
    Pour les Toltèques, il est important de se respecter soi-même avant de commencer avec les autres.
  • Chaque être humain est un magicien. Les Toltèques croient en la parole comme d’une magie.
    « Par notre parole, nous pouvons soit jeter un sort à quelqu’un, soir l’en libérer. Exemple : Dire à un ami « Tiens la couleur de ton visage est celle des gens qui vont avoir le cancer. » S’il écoute cette parole et s’il est d’accord avec, il aura un cancer dans moins d’un an. Telle est la puissance de la parole. »

 

 

Accord 2 – Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

 

Pour deux raisons :

a) Déjà, ce n’est pas de votre faute. Mais surtout…
b) L’autre non plus n’a pas fauté. C’est votre représentation interne qui CHOISIT de l’interpréter ainsi.

 

Pour pousser un peu dans le détail, votre représentation interne est parfois détournée par l’égo. Notre cher égo est là et il le restera. Ne cherchez pas à l’éradiquer, il reviendra au pas de course. L’apprivoiser est une meilleure solution. Mais ce sujet, nous en discuterons un jour dans un article qui lui sera dédié

On retrouve cette idée dans le livre pratique d’Anthony Robbins : Pouvoir illimité. Ce livre basé principalement sur la PNL (programmation neurolinguistique) vous explique de manière très détaillée et illustrée, comment devenir maître de soi en contrôlant votre mental, dans le but d’atteindre absolument tous vos objectifs et devenir libre.
Et pour un livre version fiction, je vous suggère celui de Laurent Gounelle « Et tu trouveras le trésor qui dort en toi ».

[Les deux livres cités seront prochainement chroniqués sur le blog]

 

Solutions :

  • Gardez le sourire, et prenez une bonne inspire ! Si l’envie vous prend d’envoyer des injures à votre interlocuteur. Souvenez-vous que vous n’avez pas les mêmes représentations internes (du monde externe), le même vécu et donc les mêmes pensées & émotions…
  • Vous pouvez aussi préciser à la personne concernée que ce que vous venez d’entendre vous a blessé. Et dans ce cas, posez les questions adéquates pour comprendre pourquoi et comment il/elle a pu vous dire cela. Après avoir éclairci la situation, vous verrez qu’au final, il n’y avait pas de quoi en faire une montagne. Et si c’est le cas, éloignez-vous au plus de cette personne qui n’est pas en accord avec vous.

 

« Quand vous aurez pris l’habitude de ne jamais faire une affaire personnelle de ce qui vous arrive, vous vous éviterez de nombreux problèmes dans votre vie. Votre colère, votre jalousie, et votre envie disparaîtront, et même votre tristesse s’en ira, si vous ne prenez rien personnellement. »

 

Acheter le livre en ligne


Accord 3 – Ne faites pas de suppositions

 

Future ou passée, faire des suppositions ne fait que nourrir votre « chitta » (Et non, je ne parle pas d’un chimpanzé, c’est un terme sanskrit signifiant conscience). Découvrez ici sa définition.

Nourrir la « chitta » vous sera néfaste sur 2 niveaux:
1. Consciemment, vous y pensez tout le temps, quitte à en devenir une obsession.
2. Inconsciemment, vous entretenez vos représentations internes, vous enfermant ainsi dans un cercle vicieux. Une prison du cœur qui ne vous soulage ou libère de quoique ce soit.

Si ce concept reste encore flou, voici des extraits pour mieux comprendre :

 
« Il vaut toujours mieux poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir. »
 
« Il est intéressant de voir comment l’esprit humain fonctionne. Nous avons besoin de tout justifier, de tout comprendre, afin de nous rassurer. Il y a des millions de questions auxquelles nous cherchons les réponses, car il y a tant de choses que notre esprit rationnel ne peut expliquer. Peu importe que la réponse soit correcte ;  le seul fait de trouver une réponse nous rassure. C’est pour cela que nous faisons des suppositions. »
 
« Si vous ne comprenez pas, demandez. Ayez le courage de poser des questions jusqu’à ce que tout soit aussi clair que possible, et même alors, ne pensez pas que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur telle situation. »

 

 

Accord 4 – Faites toujours de votre mieux

 

Nous sommes humains, nous sommes là pour grandir, donc nous ne serons jamais IMPECCABLE. Car il y aura toujours des éléments sur lesquels travailler. Sinon pour quoi être là si ce n’est pour apprendre et avancer ? L’important est donc de mettre du cœur dans nos actions pour faire de notre mieux…. pour les 3 accords donnés ci-dessus. Facile !

Car clairement, pour avoir une parole impeccable, on peut se dire qu’en parlant moins on peut y arriver… Mais les accords 2 et 3 sont bel et bien des ressentis qui surgissent en vous. Ce sera un processus d’apprentissage plus lent, mais pas de quoi culpabiliser.

Sachant que l’on est là pour apprendre et grandir, peu importe si cela prend du temps, plus ou moins selon les personnes. C’est en faisant de son mieux, avec volonté & persévérance, que l’on progresse.

Au final, c’est comme tout apprentissage de la vie, on commence par des petits pas et tout doucement, avec pratique et rigueur, on arrive progressivement à changer, s’améliorer, progresser & atteindre son but.

 

« C’est la pratique qui fait le maître. »
 
 

Avez-vous lu le 2ème livre de Don Miguel Ruiz, traitant uniquement sur 5ème accord :

« Je suis sceptique, mais j’apprends à écouter »

 

Il m’est encore inconnu, alors pour ceux qui l’ont déjà lu, voire appliqué, n’hésitez pas à partager votre impression en commentaire 🙂

Belle lecture !
 

 

 

 

Pour plus d’articles de ce type, faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Suivre Isis:

« Être soi-même, dans un monde qui tente sans cesse de faire de nous autre chose, est le plus grand exploit qui soit. » – Ralph Waldo Emerson

Laissez un commentaire

Inscrivez moi à la newsletter mensuelle !