Ta 2ème vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaelle Giordano

Ta 2ème vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaelle Giordano

Classé dans : Chronique, Développement personnel, Fiction | 0

« Quant à ce que donne du sens à la vie, il me semblait à présent que c’était de savoir donner le meilleur de soi en se servant de ses qualités profondes, celles qui fondent notre véritable identité. Etre bon dans ce que l’on fait et être bon avec les autres… N’était-ce pas la clé de l’épanouissement ? »

 

Nombre de pages : 252
Date de 1ère publication : 2015
4ème de couverture :

« – Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ? »

« Camille, trente-huit and et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves… »


Chronique

 

De par son titre, le livre m’a beaucoup intrigué. Et je suis sincèrement ravie de l’avoir lu car je trouve qu’il donne vraiment matière à travailler sur soi. Un beau livre qui propose beaucoup d’outils dans lequel on aura plaisir à se replonger régulièrement pour s’en imprégner un peu plus chaque jour. Ou dès que vous vous sentez retomber dans une routinite aiguë…

L’histoire en elle-même est douce, légère et agréable. Simple et plaisante à lire. Mais la lecture était à mon goût très (trop) rapidement.

Par contre ! A travers cette fiction, des exercices concrets de « coaching » sont proposés (29 exercices exactement !). Et c’est surtout de cet aspect là dont j’ai envie de parler aujourd’hui. Je vous en ai donc listé quelques uns ci-dessous, mes coups de cœur 🙂

Personnellement, j’aime bien en utiliser de temps en temps pour faire un travail sur moi et découvrir le monde avec de nouveaux yeux. Par exemple, si vous faites le Défi des 100 jours, il est possible d’inclure ces exercices dans vos pratiques quotidiennes 🙂

 

Voici donc ma sélection de quelques exercices :

  • L’appareil photo imaginaire – Etre à l’affut du Beau
    Voir la partie la plus belle, la plus inspirante. J’adore cet exercice. Clairement, c’est cela là que j’utilise le plus car il me permet d’entrer encore plus dans la magie et la beauté de la Pleine Conscience et du Moment présent

 

  • L’art de la modélisation – Tableau de vision de personnes inspirantes
    J’adore et j’adhère totalement à cette technique que j’utilise depuis des années.

 

  • Le carnet du positif
    J’ai, du même auteur, le carnet coaching « 100% bonheur ». On me l’a donné il y a peu de temps, mais je ne l’ai pas encore utilisé. Je me lancerais le jour où j’en aurais l’inspiration ^^

 

  • Code rouge – Signal de danger de dispute en vue
    Oui oui et oui !!! Je l’ai utilisé à une période de ma vie où j’étais assez nerveuse et colérique. Un outil qui peut s’avérer difficile à appliquer au début, mais qui en vaut largement la chandelle tellement il est bénéfique. Il changera de manière radicale votre communication avec l’autre.

 

 

  • Décoller ses timbres – s’exprimer sur ce qui remonte au fur et à mesure
    Alors ça, ça… Ça c’est du boulot ! J’apprends à le faire et ce n’est pas simple pour moi d’oser dire les choses. Et la dernière fois que j’ai ‘décollé un timbre’, j’en ai eu les larmes aux yeux devant la personne mais fallait bien assumer. C’était déjà un premier pas, une première victoire.

 

  • Empathie sèche – Ecouter l’autre mais se protéger en même temps.
    S’armer d’un bouclier lorsque l’on se met à l’écoute des autres. Très important et même indispensable. Etre là pour l’autre sans en souffrir (d’une quelconque manière).

 

  • Faire « comme si » – chaque situation était la plus passionnante de toutes
    Il faut de l’entrain, de la motivation et de l’imagination pour développer cette faculté naturellement. Mais comme pour tout, ça se pratique et s’apprivoise progressivement. Si ce style d’exercices vous plait, vous en trouverez à foison dans « Pouvoir Illimité » d’A. Robbins. (chronique à venir prochainement)

 

  • Faire le chat – se contenter d’être
    J’appelle ça faire le pacha. Mais l’idée reste la même ^^

 

  • Faire une F.E.T.E.
    Principe de communication que j’ai pu utiliser de pair avec le Code Rouge. Tellement efficace aussi ! Le principe est simple. Plutôt que de faire des reproches à l’autre. Parlez de vous en commençant vos phrases par JE. ‘Je trouve que…’ ; ‘J’ai ressenti…’ ‘Je préférerais…
    Rappeler les Faits. Exprimer vos Emotions. Puis proposer un Terrain d’Entente.

 


  • Instants de gratitude
    La gratitude. Ah la gratitude ! Après un long chemin avec ce mot en poche. J’ai fini par réaliser à quel point TOUT est raison d’être. Je vais vous raconter ma plus belle anecdote à ce propos, qui m’a permis de comprendre pourquoi il est si bon d’être au service de l’Autre.Dans l’avion, j’étais tellement reconnaissante de pouvoir avoir une boisson chaude entre mes mains, que j’ai directement été reconnaissante envers l’hôtesse de l’air, puis j’en suis venue à me dire, mais il y a aussi la personne qui a cueilli un jour ce thé, celle qui l’a emballé, ainsi que tous les intermédiaires. Puis dans la même idée, j’ai été plus loin en réalisant que chaque élément : le verre, mon siège, l’avion, l’aéroport…Toutes ces choses n’étaient pas arrivées d’un claquement de doigts mais tous ces éléments mis les uns avec les autres, me permettaient d’être là où j’étais en cet instant magique : en train de survoler l’Asie pour me retrouver dans quelques heures auprès de toute ma famille que je n’avais pas vu depuis 3 ans.Et bien que, je l’admets tout à fait, on ne peut passer son temps à remercier indéfiniment TOUS ces détails. C’est un peu tiré par les cheveux. Mais ce processus de réflexion m’a permis de réaliser à quel point notre rôle et notre présence, quelle qu’elle soit, qu’importe la signification qu’elle semble avoir pour vous au moment donné. Sachez qu’un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre, qu’elle aura son importance. Pour vous-même ou un autre, chacun de vos actes aide l’autre.

     

  • Respiration profonde
    Simple exercice de relaxation / méditation / pleine conscience. Mais tellement bon <3

 

  • Théorie des petits pas
    Toujours décortiquer un objectif en petites étapes pour que celui-ci soit plus facile à atteindre et à visualiser.

 

  • Triangle dramatique – victime, persécuteur & sauveur
    Dans une relation négative, arriver à identifier son rôle et sortir du ‘jeu’ pour se libérer.

 

 

Les +

  • L’index des exercices à la fin. Un roman pas si fictif… Car il vous invite à la pratique !
  • Les exercices sont un beau mélange de différentes pratiques qui permet à chacun d’y trouver son compte.
  • Un bel aperçu sur les échanges et événements de la vie. Ces tous petits riens qui font tout <3

 

 

Les –

  • Se lit (trop) vite.
  • Bien que le fond me plaise, car il se rapproche énormément de « L’homme qui voulait être heureux». Dans la forme, je n’ai pas eu cette même satisfaction à la fin de la lecture. Un sentiment de plénitude que j’ai d’habitude avec les lectures de L. Gounelle. Mais ceci est vraiment très personnel.

 

Conclusion

Un très bon livre de développement personnel. Que ce soit pour commencer ou peaufiner le travail que l’on souhaite faire sur soi-même.

Comme pour tout, suite à la lecture, vous n’en sortirez transformé.e que si vous mettez en place des actions pour atteindre votre but.

Et même si vous visez la lune et que vous ne l’atteignez pas, le faite de vous être lancé vous conduira alors vers les étoiles…

En vous souhaitant une belle lecture !

 

Pour plus d’articles de ce type, faites le moi savoir dans les commentaires ci-dessous !

Suivre Isis:

« Être soi-même, dans un monde qui tente sans cesse de faire de nous autre chose, est le plus grand exploit qui soit. » – Ralph Waldo Emerson

Laissez un commentaire

Inscrivez moi à la newsletter mensuelle !